La Wallonie & les Emirats Arabes Unis

Bienvenue à Dubai ! Dans cette ville en constante évolution et tournée sur le monde, l’AWEX dispose d’un bureau permanent et y organise régulièrement des collectivités d’entreprises dans les grands salons professionnels consacrés au médical, à l’audiovisuel et à l’IT, à la construction et à l’alimentation. Les opportunités d’affaires pour les entreprises wallonnes sont nombreuses et accessibles.

2e client de la Wallonie au Moyen-Orient

Les Emirats arabes unis (EAU) sont, après l’Arabie saoudite, le 2e client de la Wallonie au Moyen-Orient (15,4% du total exporté vers cette zone) et ce, depuis plusieurs années déjà. Les exportations wallonnes y sont reparties à la hausse depuis 2018 (+8,2% en 2018 et +20,9% en 2019). Les EAU occupent la 36ème place (avant Israël, 37ème position) du classement des partenaires commerciaux de la Wallonie. Celle-ci doit s’y frotter avec une concurrence asiatique très agressive sur les prix et composer avec les fluctuations du cours de l’€ par rapport au $, auquel la monnaie locale (Dirham) est arrimée : un € plus faible y est donc un atout pour nos exportateurs.

L’importance de la FRANCOPHONIE aux Emirats arabes Unis

Terre d’accueil de la plus grande communauté d’expatriés français et francophones des pays du Golfe estimée à 300.000 locuteurs, les Émirats arabes unis sont devenus membre observateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en 2010.

La diffusion et la promotion de la langue française sont assurées par un réseau constitué de l’Institut français, de la Sorbonne à Abu Dhabi, des Alliances Françaises d’Abu Dhabi et de Dubaï, de 6 écoles homologuées françaises ainsi que par un grand nombre d’écoles privées établies aux Emirats pour lesquelles le français est une véritable valeur ajoutée sur le marché de l’éducation.

La France et les Emirats arabes unis ont signé une convention en 2018 pour officialiser la décision de réintroduire progressivement l’enseignement du français dans les écoles publiques émiriennes. En 2019, lors d’une conférence tenue à la Sorbonne à Abu Dhabi, des idées évoquées concernaient notamment le lancement de plateformes et d’initiatives intégrant les jeunes à la culture francophone ou encore l’adoption de la langue française sur les plateformes numériques et médiatiques officielles des EAU.

Enfin, la fête de la Francophonie est célébrée aux Emirats-Arabes-Unis à travers plus d’une trentaine d’événements témoignant du rayonnement de la culture francophone.

L’Alliance française, active depuis 36 ans a pour but de diffuser la langue et la culture française, de promouvoir une coopération étroite entre les cultures arabe et française et de réunir tous ceux qui désirent participer au rayonnement de la langue et des cultures francophones. L’Alliance Française de Dubai possède la seule médiathèque francophone de Dubaï, un auditorium et une galerie dédiée aux arts visuels.

Agro-alimentaire

Le bureau de l’AWEX Dubaï a mis en lumière l’importance du thème de la sécurité alimentaire aux Emirats arabes unis. Ces derniers ont mis en place une stratégie afin que le pays diminue sa dépendance aux importations de produits alimentaires, améliore sa production locale et sa gestion de l’eau et réduise le gaspillage alimentaire et la production de déchets.

Chocolat

Le marché du chocolat aux EAU est évalué à $ 425,8 millions pour 2020 et devrait croître à un TCAC de 6,6 % au cours de la période de prévision (2021-2026).

Au Moyen-Orient, les EAU et l’Arabie saoudite sont leaders en matière de dépenses pour le chocolat par personne.

Plusieurs facteurs expliquent cette croissance : les consommateurs de ces marchés perçoivent le chocolat comme un symbole de richesse, ce qui stimule la demande de marques haut de gamme, l'augmentation des dépenses par habitant, la croissance de la population jeune, l'escalade de la demande saisonnière et l'entrée de nouveaux acteurs nationaux et internationaux qui influencent positivement la croissance du marché du chocolat.

Diamant

En l'espace de 15 ans seulement, Dubaï est devenue le troisième plus grand centre de négoce de diamants au monde grâce à son environnement sécurisé, favorable aux entreprises et qui relie facilement les marchés de production et de consommation. Son positionnement stratégique sur les routes commerciales de l'Est et de l'Ouest fait de Dubaï une porte d'entrée importante qui relie les pays producteurs, les principaux centres de fabrication et les plus marchés de consommation au monde (l'Europe, Etats-Unis et la Chine). Pour garantir la qualité du diamant, la principale autorité européenne de certification des diamants - HRD Antwerp - a signé un contrat avec le détaillant Stargems basé à Dubaï. Cette collaboration permet aux Emirats de renforcer sa position d'expert en trading de diamants et met en lumière la technologie sophistiquée et la vaste expertise d'Anvers (Belgique).

Equin

Le cheval occupe une place très importante dans la culture émiratie. Plusieurs opportunités sont à saisir dans la filière équine, tant pour les entreprises wallonnes sur place (construction et aménagement des stands et paddock, assurances, santé, équipements) que pour les Emiratis en Belgique. L’aéroport de Liège, élu meilleur aéroport cargo au monde pour l’année 2020, est notamment spécialisé dans le transport d’animaux et dispose même d’un hôtel 5 étoiles, le Horse Inn, doté de services spécialisés pour les chevaux.

Multimédia

Le secteur de l’image et du son est en plein essor en Wallonie avec la création régulière de pépites technologiques à la pointe. Une délégation d’entreprises membres de TWIST, le cluster des Technologies wallonnes du son, du texte et de l’image, prendront part à la mission économique, les Emirats Arabes Unis offrant à ce secteur de réelles opportunités en matière de prospection, ce secteur représentant 6% du PIB aux Emirats.

Aujourd’hui, de nouveaux musées de classe internationale voient régulièrement le jour (Musée du futur, Musée Guggenheim), la scène cinématographique se développe et le secteur des jeux vidéo et de l’e-gaming est en plein essor.

Mode & Design

Secteurs très prisés aux Emirats Arabes Unis, la mode et le design sont des secteurs stratégiques pour la Belgique et la Wallonie.

Le savoir-faire belge jouit d’une réputation internationale, notamment au niveau de la qualité de son enseignement dans le secteur de la mode, de l’intégration des talents au sein et à la tête des maisons de luxe internationales et de l’émergence de labels indépendants de mode (moyen-haut de gamme et haut de gamme).

En matière de design, la Belgique est particulièrement reconnue pour le design de meubles – notamment d’extérieur - et de luminaires, le design textile, le design de communication et le design de services.

Spatial

La Wallonie dispose d’un important potentiel scientifique et industriel dans ce secteur susceptible de retenir la plus vive attention de la part des Emirats.

Les Emirats, en lançant leur 1ère sonde vers Mars, entendent devenir une source d’inspiration pour susciter des vocations spatiales, notamment pour la jeunesse. Ils ambitionnent de devenir un hub régional pour les activités spatiales civiles et commerciales. Les intérêts commerciaux avec la Wallonie sont nombreux.

Des entreprises wallonnes comme AMOS, SPACEBEL, AEROSPACELAB, SHUR-LOK, CSL sont habituées à collaborer avec les EAU et seront présentes au prochain Congrès International d’Astronautique qui se tiendra du 25 au 29 octobre à Dubaï. SKYWIN participera au Salon Dubaï Air Show avec l’AWEX, FIT et AGORIA du 14 au 18 novembre 2021.

Tourisme

Le nombre de nuitées de touristes provenant des Emirats Arabes Unis enregistrées en Wallonie en 2019 était de 1906, soit 20 fois moins qu’un marché comme la Chine par exemple. Pourtant, la Wallonie est facilement accessible aux EAU grâce à sa proximité avec l’aéroport international de Zaventem, quotidiennement desservi par les compagnies aériennes émiraties. Il y a une vraie opportunité à saisir pour les opérateurs touristiques wallons qui ont toutes les qualités pour séduire cette clientèle aisée et exigeante, toujours en recherche de nouvelles aventures et de découvertes insolites.

Parmi les activités phares proposées, la région peut mettre notamment en avant ses nombreux châteaux, parcours de golf, sites naturels (Grottes de Han…), villages exceptionnels (Durbuy, la Roche)… et la filière équine, très prisée par les clients provenant des pays du Golf.

Eau et énergie

Les enjeux climatiques et durables sont au cœur des préoccupations chez nous comme aux Emirats. Leurs principales préoccupations sont le recyclage du plastique, le traitement des eaux usées et la transformation des déchets en générateurs d’énergie.

Après un long passé bâti sur les énergies fossiles, ce pays producteur de pétrole a définitivement fait le choix de l’avenir en devenant incontournable dans la recherche et la production des énergies renouvelables. C’est d’ailleurs à ce titre qu’Abu Dhabi est devenue le siège de l’agence mondiale des Energies renouvelables, l’agence IRENA.

L’hydrogène, comme vecteur énergétique alternatif est en plein essor. Il y a réellement un besoin de coopération et de collaboration entre l’Europe et les Emirats au niveau du partage des connaissances (R&D) et la production d’hydrogène. Avec pour objectif de devenir un modèle en matière de développement durable, les Emirats se soucient de leur consommation d’eau et de la qualité de celle-ci. Ce secteur est également porteur pour les entreprises étrangères spécialisées dans le domaine de la gestion des eaux et de la désalinisation.

Culture

Les Emirats arabes unis, où cohabitent près de 200 nationalités, accordent une grande place à la culture ainsi qu’à la multiculturalité. Ils ont, à cet égard, un ministre d’État de la tolérance. Très ouverts au monde, les EAU perpétuent également leur héritage, à la fois arabe et islamique. A titres d’exemple, la ville d’Al Ain est inscrite comme patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à ses sites archéologiques ainsi que ses oasis. En 1998, l’UNESCO a consacré la ville de Sharjah comme capitale culturelle du monde arabe. L’héritage émirati est non seulement préservé mais aussi conscientisé auprès de la population au travers de festivités, musées, mosquées ou encore des « Heritage Villages », structures comprenant des maisons traditionnelles, écoles, marchés et des espaces publics permettant une immersion totale dans un village tel qu’ils existaient auparavant.

La ville d’Abu Dhabi développe l'île de Saadiyat qui devrait devenir le centre culturel d'Abu Dhabi, et devrait comprendre huit musées. Elle comprend actuellement le musée du Louvre comprenant le musée des enfants, des cafés, bar, art lounge et le restaurant du Fouquet’s et le musée Manarat Al Saadiyat, site de l'exposition annuelle d'Abu Dhabi Art, comprend une terrasse pour les événements en plein air, un café et une brasserie, trois galeries pour les expositions temporaires, un studio de photographie, un studio d'art et un auditorium de 250 places. Les différents arts ont aussi une place importante au sein des EAU ; la peinture, la littérature, l’architecture, la musique, la danse, la poésie, la poterie, le tissage et la broderie.

Des entreprises wallonnes solidement implantées

Plusieurs entreprises wallonnes sont implantées aux EAU. Elles sont plus particulièrement actives dans les équipements pour événements, la défense, la restauration et la gastronomie, l’éclairage public, l’audiovisuel et l’informatique, la sécurité, l’ingénierie industrielle, les équipements portuaires ou la gestion de l’énergie.

La région du Golfe est aussi une des premières destinations pour les membres du Club Halal créé par l’AWEX (plus de 80 entreprises), lorsqu’ils cherchent à sortir des marchés européens. Plusieurs sociétés wallonnes bénéficiant de la certification Halal sont actives dans la zone.